Un nouveau cœur

L’histoire de Judith


L’ombre en forme de cœur d’un anneau sur une page d’écritures.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours lutté contre mes troubles de l’alimentation. Ces troubles ont engendré de nombreux problèmes de santé, alors je suis allée de médecin en médecin pour trouver une solution rapide. Le jour où un médecin m’a diagnostiqué une fibromyalgie, les antidouleurs sont entrés dans ma vie et sont rapidement devenus une véritable drogue. Cette dépendance était une façon d’endormir la douleur que j’avais eue à supporter tout au long de ma vie.

Après des années à vivre ainsi, je me suis réveillée un jour à l’hôpital à cause d’une overdose. J’étais anesthésiée. Mon monde était sombre et je me sentais seule et perdue. Ce n’était pas le sens que je voulais donner à ma vie.

Mon fils m’a dit que j’avais besoin d’aide et j’ai commencé à l’écouter. J’ai eu la chance de rencontrer une thérapeute exceptionnelle qui connaissait bien le programme de traitement de la dépendance. Elle m’a dit que je devrais essayer, parce que sans aide pour surmonter mes dépendances, j’allais mourir.

Je suis allée à ma première réunion, me sentant insensible et perdue et pensant que cela ne servirait à rien. Néanmoins, j’ai décidé d’y retourner et j’ai commencé à travailler sur les principes du programme. J’ai vite appris une chose importante, dès la première étape : Sans Dieu, je suis impuissante. Je ne pouvais y arriver seule et aucun médecin ne pouvait atténuer la souffrance émotionnelle que je ressentais.

Étape après étape, j’ai commencé à changer ma vie. J’ai cessé de mettre ma confiance dans le bras de l’homme et j’ai commencé à mettre ma confiance en mon Sauveur Jésus-Christ, le seul médecin capable de me guérir. J’ai placé ma vie et ma volonté entre les mains de Dieu et de son Fils. J’ai commencé à comprendre l’invitation du Seigneur : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20).

Je sentais que je changeais à mesure que je continuais le programme. Le brouillard dans mon âme s’est levé et j’ai commencé à voir les choses plus clairement. Dans les principes de la sixième étape on apprend : « Le Seigneur a déclaré par la bouche du prophète Ezéchiel : « Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ezéchiel 36:26). » J’ai pleuré quand j’ai lu ces mots, à l’idée de pouvoir sentir à nouveau. J’ai fortement ressenti le Saint-Esprit me témoigner que le Christ et son expiation sont réels, et qu’Il a déjà souffert pour que moi je n’ai pas à souffrir. Mon cœur de pierre s’est remis à battre ce jour-là.

Je suis libérée de mes dépendances depuis près de deux ans maintenant, je suis pratiquante dans ma paroisse et j’ai un appel. Je suis mariée et mère de cinq magnifiques enfants, dont deux font actuellement une mission à plein temps. J’ai changé, aussi bien physiquement, qu’émotionnellement et spirituellement, et j’ai enfin trouvé cette paix que j’ai longtemps cherchée, en apprenant à me pardonner et à pardonner à autrui. Chaque jour je remercie mon Père céleste aimant pour la vie qu’il m’a donnée.