Devenir plus fort

L’histoire de Betsy


Silhouette de femme levant les bras devant un coucher de soleil sur un plan d'eau.

J’ai grandi en tant que membre de l’Église, donc j’ai toujours eu l’Évangile dans ma vie. On pourrait qualifier ce que j’avais comme étant une dépendance sexuelle, même si je ne l’ai jamais considéré comme tel à cette époque.

Quand j’étais au lycée, ma famille a déménagé, mais mon père n’a pas suivi. Cette séparation a été extrêmement difficile pour mon jeune frère et moi, alors, lorsque j’étais en dernière année du secondaire, j’ai commencé à rencontrer des problèmes. J’avais des relations de courte durée avec des garçons, mais ces relations étaient toujours physiques. Aucune n’est jamais devenue sérieuse. Chaque relation était pire que la précédente mais je justifiais toujours mon comportement.

J’ai arrêté d’aller à l’église et je n’étais pas heureuse. Parfois, j’essayais de changer. Je parlais à mon évêque qui me donnait de bons conseils mais ensuite, je dérapais de nouveau et me sentais si coupable que j’arrêtais d’aller à l’église. À vingt et un ans, je suis complètement retournée à mon ancien mode de vie et à ma dépendance. J’étais déprimée et découragée, et je me sentais trop coupable pour pouvoir en parler à qui que ce soit.

Espérant davantage de cette vie, j’ai prié avec ferveur pour avoir le courage de retourner voir mon évêque. Quand je l’ai fait, j’ai trouvé une personne très affable, seulement disposée à m’aider, pas à me punir. Cela signifiait énormément pour moi. J’ai découvert ce qu’était l’amour chrétien à travers lui. Il m’a suggéré de voir un psychologue des services SDJ pour la famille et m’a donné une bénédiction.

Peu de temps après, j’ai rencontré une psychologue qui, plus que tout, m’a prêté une oreille attentive. Elle m’a donné un endroit où pleurer et m’a assuré que je n’étais pas folle. Je me suis rendu compte que je voulais un mariage au temple avec quelqu’un qui m’aimerait pour ce que je suis et pas simplement pour mon corps. Cela m’a encouragée à retourner à l’église. Je devenais plus forte.

Lorsque j’ai vu clairement ce que je voulais et ce qui comptait le plus, j’ai suivi les étapes pour y arriver. Cela a pris beaucoup de temps mais j’ai ressenti l’amour de mon Sauveur quand j’ai fait ces changements. Après avoir appris comment l’Expiation agissait dans ma vie, je me suis sentie pardonnée et aimée. C’est devenu quelque chose de réel et de personnel. Peu après, j’ai rencontré un ancien missionnaire et nous avons commencé à nous fréquenter. Au début, nous avons commencé à glisser dans le même genre de relations que j’avais avant. Mais nous voulions bien faire, alors nous avons pris conseil auprès de notre évêque. Il nous a aidés à avoir une relation saine et notre faiblesse s’est transformée en force. Après huit mois de fréquentation, nous nous sommes mariés au temple pour le temps et pour l’éternité.

Aujourd’hui, je suis pratiquante dans l’Église et mariée à un homme merveilleux et fidèle. Nous avons deux beaux garçons. J’ai eu plusieurs appels et des occasions de servir dans l’Église. Je n’ai plus de secrets à dissimuler, plus cette culpabilité qui m’écrasait tout le temps. Ma vie n’est pas parfaite, mais elle est joyeuse. Je peux être heureuse et progresser chaque jour.